Après une bonne nuit et un petit déjeuner au top face au Gange, il était temps pour nous de découvrir Varanasi... Petite contrainte : malade, je ne peux me résoudre à m'éloigner trop loin de la salle de bain propre de notre chambre d'hotel, les visites se feront donc ponctuées d'aller-retour à l'hôtel. On restera donc dans la vieille ville. 

05-DSC_0169

Lever de soleil depuis le toit de l'hôtel.

14-DSC_0170

08-DSC_0119

Le gange prend vie et s'éveille avec le soleil avec cette brume permanente au petit matin comme à la tombée de la nuit ou en plein midi.

10-DSC_0143

Les rues du centre de Varanasi sont de vrais labyrinthes, on passe plusieurs fois au même endroit sans problème ! 

11-DSC_0144

Après il suffit de "voir" les panneaux qui nous ramènent à la maison  ! 

09-DSC_0125

 

01-DSC_0146

Un déjeuner comme on en a pris beaucoup : thalis, nans et paranthas...

12-DSC_0160

13-DSC_0166

 Les "escaliers de la mort" pour descendre directement sur les ghats depuis l'hôtel.

20-DSC_0216

Le soleil se couche et le Gange ne s'arrête jamais de vivre....

15-DSC_0175

On embarque pour une balade sur le gange à la tombée de la nuit, le grand classique des touristes à Varanasi... On choisit la version bateau à rames et seulement 5 personnes à bord avec un indien parlant très mal anglais... Les explications seront sommaires mais plus agréables que sur un gros bateau avec 50 personnes.

16-DSC_0176

 

17-DSC_0178

La vue depuis le Gange, donne une autre vision de la ville, la perspective s'ouvre à nous,

parce qu'en ville la vue n'est pas très dégagée, que ce soit par le monde ou à cause des ruelles très étroites.

06-DSC_0180

Après être passé au loin des Ghâts de crémation à pied le matin même, le conducteur du bateau nous offrira une immersion dont je me serai bien passée : on s'est approché très près du bord, la chaleur d'un buchet réchauffant mes joues... Ah c'est sur nous n'avons rien raté de la cérémonie : corps plongé dans le Gange juste devant le bateau (quand je dis "juste", ça veut dire à seulement 2 mètres !) jusqu'au moment où le fils ainé après s'être rasé la tête en laissant une mèche de cheveux au sommet du crâne à la lourde de tâche de fracasser la tête du défunt avec une hachette "pour libérer son esprit" avant d'y mettre le feu. (J'ai soudain compris avez frayeur pourquoi un enfant d'environ 6-7 ans avait le crâne rasé avec juste une mèche de cheveux à l'arrière...) Seul les nouveaux-nés, femmes enceintes, vaches, lépreux, sâdhus et les victimes de morsures de cobras ne sont pas brûlés et sont directement plongés dans le Gange. Les cendres et/ou restes des défunts sont aussi jetés dans le Gange après la crémation.

Bref, un moment assez éprouvant pour nous, "petits occidentaux", rien que l'idée de crémation à l'air libre et en public nous parait étrange... Mais nous étions prévu, c'est ça Varanasi.... Si vous voulez en savoir plus sur le rituel de la crémation à Varanasi, allez lire cet article du blog 'Asile en Asie' qui explique très bien tout ça. Autre petit détail, les femmes ne sont pas admises lors des crémations de leurs défunts, car elles ont apparement la facheuse tendance à se jeter de désespoir dans les flammes ! Une fois la nuit tombée, nous avons vu une forme suspecte flotter à la surface non loin de notre barque... Personne n'a rien dit mais tout le monde savait ce que c'était... Il n'y avait pas d'équivoques possibles, vous connaissez des poissons avec des vêtements, vous ? 

23-DSC_0177

De retour ensuite au ghât principal, une autre cérémonie (plus joyeuse) nous attend : la Puja, cette cérémonie, comme une prière géante à lieu tous les jours à Varanasi en l'honneur du Gange. Nous n'avions jamais vu autant de monde réunis en même endroit dans un calme assez rare pour le pays ! La foule rend la cérémonie encore plus magique. 

18-DSC_0187

 

A la fin des gamins passent de bateaux en bateaux pour nous vendre des petites bougies flottantes fleuries bricolées avec 3 fois rien, mais avec des fleurs fraiches ! Chacun allume sa bougie et la dépose sur le fleuve. Le challenge était de mettre la bougie sur l'eau sans toucher l'eau ! Rappellez-vous tout ce qui traine dedans.... Mais la magie opère car des centaines de bougies dérivent entre les barques dans la nuit... Nous avons également vu cela depuis notre hôtel et toutes ces lumières qui flottent sur le Gange, bah c'est beau ! 

07-DSC_0196

19-DSC_0198

 

Varanasi, nous a exaspéré par ses rabatteurs touristiques plus nombreux de partout ailleurs et nous a charmé en même temps... Ce qui m'a plus c'est la dimension spirituelle qui habite cette ville, où l'on comprend la puissance de la religion dans ce pays. 

22-DSC_0220

 

Toujours malade, direction la gare pour le trajet le plus long de ma vie :

Trop de monde, trop malade, trop de fièvre & WC trop sales avec des moustiques tigres dedans ! 21-DSC_0219

 

DIRECTION AGRA & son Taj Mahal !  ( Je sens qu'on en a pas fini avec les touristes ! )

 

PS : C'est à Varanasi que l'on a battu le record de temps pour trouver de l'argent ! Plus de 2 heures et 4 distributeurs de billets plus tard, nous trouvions enfin un DAB avec des billets dedans ! On a même été dans les bureaux d'une banque, mais personne ne comprenait ce qu'on voulait !