Chiner des vieilleries, dénicher des trouvailles, trouver le St Graâl, ce n'est pas si évident mais avec un peu d'entrainement et de patience, on est récompensé par "THE Objet" que l'on cherchait depuis des mois (oui, oui, vous avez bien lu : "des mois"). Tout vient à point à qui sait attendre disait Rabelais mais ça ne va pas non plus vous tomber dessus dans provoquer un peu le destin...

Photos groupe

 

Voici quelques conseils à qui voudrait chiner (je préfère le verbe dénicher):

Curiosité, maître mot : "J'y vais pas je suis sûre que je ne vais rien trouver", voilà une phrase qu'on ne doit jamais entendre dans la bouche d'une dénicheuse. Il faut toujours aller VOIR, que ce soit un vide-greniers, un Bric à Brac Emmaüs, on n'est jamais sûr tant qu'on y a pas mis les pieds ! C'est comme ça que l'on fait de bonnes découvertes ! 

Patience, tu apprendras :  C'est bien connu, quand on cherche quelque chose on le trouve pas ; alors il faut savoir être patient et ne pas baisser les bras après plusieurs sorties infructueuses ! Et surtout PER-SIS-TER !  Fixer vous un objectif (comme les sportifs !) de sorties. En ce moment, j'ai pas mal de temps libre alors c'est minimum deux sorties par semaine (le plus souvent 3 : 2 Emmaus en semaine et un vide grenier le week-end).

Obstination, ton surnom : "Je n'ai rien trouvé dans cet Emmaüs, je n'irai plus jamais" voilà une pensée anti-chine ! Dans ces espaces solidaires tout dépend des "arrivages", il vous faudra donc de l'obstination surtout si vous cherchez un objet en particulier et là encore tout dépend des régions, certaines sont plus "fertiles" que d'autres. J'ai la chance d'avoir près de chez moi, un Emmaus au renouvellement de produit impressionnant, j'y trouve toujours de belles choses, un autre, un peu moins alors, je visite 2 fois plus le premier que le deuxième, car une fois votre source trouvée, gardez là !  Cela marche aussi avec certaines zones géographiques ou des vide-greniers qui tous les ans, nous apportent des trouvailles.

MENTION SPECIALE VIDE GRENIERS : Concernant, les vide-greniers et autres foires amateurs, j'ai une technique, qui constite à aller au moins 2 fois (en général 2 années de suite) au même vide-grenier pour me faire une idée de son potentiel, car en général, une grande partie des exposants est là tous les ans. Ensuite, cela me permet de faire un choix, quand certains tombent le même jour. Un choix pour y aller ou pas ou pour l'ordre de ma "tournée" !  

Observer & Prendre son temps : Lors de chaque sortie, il faut ôter tous préjugés de son esprit, qu"ils soient géographiques, socio-culturel ou d'âge. Partez à zéro et explorez du regard chaque stand avec minutie et biensûr faites tous les stands, même celui tout au fond là-bas, là ou personne ne va (justement) ! Si vous cherchez des objets en particulier il est plus facile d'en deviner la couleur ou la forme dans les monticules d'objets entassés. Comme le bout d'un pot Henkel dépassant d'un carton non déballé ! Prendre son temps ne veut pas dire rester 15 minutes devant chaque stand mais surtout aller à SON rythme et pas à celui des personnes qui nous accompagne (mari, mère, amis....). Parfois faire le cheminement dans le sens inverse permet de voir des choses que l'on avait pas vu dans l'autre !

 

Sur ces quelques conseils, je vous souhaite une bonne chine et de merveilleuses trouvailles, car quand on "trouve",

c'est la "danse de la joie" à l'intérieur ! 

Capture plein écran 05112014 121353

 

Biensûr, n'étant pas la grande prétresse de la Chine, cette liste n'est pas exhaustive (d'ailleurs j'attends vos conseils!) et je parle là de trouvailles vintage de petits budgets rien à voir avec les brocantes et autres collectionneurs, c'est un autre circuit....