Dimanche gris et envie de cinéma depuis longtemps et  avec une liste longue comme le bras de films qui nous plaisaient, Mon cher et endre et moi sommes allé au cinéma hier après midi. On avait vu plein de bande annonce et on été alléchés par tout, merci la chaîne Allociné sur la Freebox !

On décide d'aller voir les adoptés, pour ma part je me souvenais plus trop de l'histoire en elle même, juste des souvenirs de plan de la bande annonce.

L'histoire commence et nous empoigne, l'histoire est vrai avec des vrais gens (avec un mâle un vrai gauche et poilu qui ressemble pas à un play boy). Eux ça pourrait être nous, vous, ceux qui ont des rêves et qui rêvent.

Le film se passe un peu en Huis-clos, on ne sait pas dans quelle ville il se passe et on s'en fou, il n'y a pas 5 personnes à peine une dizaine et cà aussi ca fait du bien. Tout tourne autour d'eux et on rentre dans leur têtes les blancs ne sont pas blancs et les silences sont puissants.

Au final, on est sorti les yeux humides, voire en chûtes du niagara pour moi. et surtout chamboulés et retournés, appeurés mais surtout heureux. Heureux de voir que la vie c'est ça, la vie c'est aussi ça, mais la vie c'est bien aussi.

Que la vie c'est nous.

Voilà, il y a plein de choses que je dois partager avec vous, mais ce film était une priorités un trésor que l'on oublie pas si vite.

 

afiche-LES-ADOPTES

 

PS : je suis déjà fan d'Audrey Lamy depuis l'année dernière lorsqu'on est allé voir sous la neige à Paris il y a un an son One Woman Show "Dernières avant Vegas", et encore cette fois ci, on la retourne dans un autre rôle plus profond qu'il n'y parait.